Manger mieux avec moins  !

 

L’alimentation est un très gros budget .
En réfléchissant sérieusement à la question,il est cependant possible de faire de très sérieuses économies,et même de se permettre du « luxe » :

 

Les besoins :

 

Les besoins réels d’un homme « normal » ayant une activité « normale » est de l’ordre de 2.5000 cal / jour .
La plupart des européens mangent beaucoup plus .

Vu la qualité des nourritures qui nous est offerte,il est pratiquement « impossible » si vous mangez sainement de souffrir d’une carence alimentaire quelconque ,
et les « suppléments » tant vantés par les pubs sont de la poudre aux yeux qui coûte extrèmement cher ! .

La viande coûte cher,mais rien ne vous empêche de vous en passer même totalement : la meilleure preuve en est que les végétariens ne meurent pas …

 

Principes généraux d’achat :

 

  • Acheter le moins possible de surgelés … ils sont chers et nécessitent un surgélateur.
  • N’acheter JAMAIS des aliments tout préparés ou en partie préparés comme des salades fraîches sous vide,etc … leur prix est plusieurs fois celui du même produit « à préparer » .
  • Si vous faites vos courses au marché , faites-le  juste avant que les commerçants ne remballent, ils font des prix sur ce qu'il  reste à l'étalage.
  • Faites les achats si possible sans les gosses qui sont "abreuvés" de publicité !

 

Principes généraux de cuisine :

  • Si possible cuisinez en une fois de grandes quantités pour diminuer votre note de gaz ou d’électricité .
  • Cuisez vos aliments le couvercle fermé peut diminuer significativement votre note de gaz-électricité .
  • Essayez de vous arranger pour que vos restes éventuels  de la veille puisse vous servir de base pour le lendemain .
  • Essayez de vous arranger pour « valoriser » vos déchets  ( style base de bouillon,etc…) .
  • Si vous disposez d’un jardin,les déchets de cuisine,et les eaux de cuisson non utilisées  sont idéaux pour le compost .

 

 S’adapter au changement alimentaire :

 Il y a 3 façons de s’adapter au changement de son régime alimentaire du à la diminution de son budget :

  • Manger moins en quantité….. mais il y a des limites ….
  • Manger moins en qualité ……mais il y a des limites ….
  • Manger « autre chose » qui en outre ne vous fera pas penser au « passé » parce que ce sera totalement différent et donc non comparable.
    C’est ce que je conseille,et que j’explique au paragraphe suivant  …

 

Les cuisines « originales » . 

  • La cuisine originale doit être appétissante,nourrissante, pas chère,et facile à réaliser .
  • La nourriture est un des points principaux à surveiller pour garder le moral ne l’oubliez jamais ! .
  • La nourriture est un point de rencontre de la cellule familiale,autre point à ne pas négliger …

On verra plus loin quelques plats que l’on peut sensiblement « améliorer » en s’achetant quelques accessoires qui font « couleur locale » à l’occasion

 Quelques idées de plats  :

  •  Les crêpes bretonnes :sur une base de crêpe qui n’est pas chère du tout ,on peut ajouter ce qu’on veut en quantité que l’on veut .
  • Cous-Cous : le Cous Cous lui-même acheté en vrac n’est pas bien cher ,les légumes du Cous Cous peuvent être des légumes de second choix puisque de toutes façons ils sont cuits ,la viande on peut l’ajouter ou non,et les épices changent le goût à chaque fois ,de plus on a également du bouillon cad pratiquement « 0 perte » .
  • Les plats « à la mode asiatique » : ici aussi l’essentiel du plat sera du riz,les légumes seront cuits dans une sorte de bouillon , un changement d’épice changera fortement un même plat,enfin la viande peut être présentée en très petite quantité et donner l’illusion (si elle est coupée en fines tranches)  d’exister à profusion .

 

 Le « luxe » dans la nourriture : (non : ce n'est pas de la "provoc": on peut manger "luxueusement" pour pas cher ...°

  •  Buvez du vin et pas de la bière : la bière donne soif et faim …
  • Payez vous un excellent pain du boulanger ; la différence de prix est peu significative par rapport à l' infection qu'on trouve en grandes surfaces,mais la qualité est incomparable .
    Vous pouvez vous payer un repas extraordinaire pour "pas cher"  : 1 verre de vin et :
    • Une bonne tranche de pain avec du beurre et du sel de mer .
    • Une bonne tranche de pain avec de l’huile d’olive et de l’ail .

 

Une astuce de cuisson" : la Marmite Norvégienne .

La Marmite Norvégienne...
Faut la faire soi-même ...
C'est tout simplement une boite thermos .
Le principe : Vous chauffer le plat la moitié du temps nécéssaire,et vous le mettez dans la boite thermos ;
la cuisson va continuer toute seule ...
La réalité : tout va dépendre de la qualité de votre boite thermos ... En gros,si elle est bien faite,
il faut compter le double du temps restant à la cuisson normale .

Comment on fait cette boite thermos ?

Très simplement : 2 boites l'une dans l'autre et de la frigolite entre les 2 .
La boite interne tapissée de feuille d'alu de cuisine ou de pare soleil de voiture .

Où trouver les durées de cuisson ?

Il n'y en a pas;chacun doit faire ses expériences avec sa boite thermos (qui a ses caractéristiques thermiques propres) .

 

Date de dernière mise à jour : 14/09/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×