Le lobbying .

Le « Lobbying »,peut être que vous savez pas ce que c’est ,et c’est dommage pour vous ; c’est ce qui a remplacé le bureau de vote …

 

Définition du lobbying :

Le lobbying est un travail reconnu comme tel, consistant a créer un lien d’assistance entre d’une part un groupe d’individus réclamant un avantage quelconque sur un point donné , et d’autre part un autre groupe d’individus possédant un pouvoir régulateur quelconque sur ce point .

Le Lobbying consiste à faciliter au mieux ces contacts ,à les rendre les plus efficaces et les plus rapides possibles


Quelques exemples de lobbies  :

  • La plupart des lobby sont largement connus du public :
    • les syndicats
    • les divers ordres professionnels (médecins, pharmaciens, avocats...)
    • les associations diverses ( chasseurs, écolos  ...) .
  • Certains sont peu ou pas du tout connus du public :
    • Le lobby des produits laitiers .
    • Le lobby des producteurs de métaux non ferreux ….
    • Le lobby des armes (1° lobby US en terme de notoriété auprès du public ).
    • Le lobby juif (2° lobby US en terme de notoriété auprès du public).

 

Le lobbying est un mélange de droit, de politique, d’économie, de diplomatie, et de communication .

Le lobbying n’a rien d’honteux, et ne peut être réduit à une institutionnalisation d’une entreprise de corruption, même si elle peut très facilement le devenir ...

 

 

Durée d’un lobbying :

Certaines opérations de lobbying sont de très longue haleine (par exemple le soutien à la politique des primes agricoles pour le lait),et d’autres sont des opérations de lobbying bien plus éphémères par exemple un groupe de pression des hôteliers pour pouvoir étaler les vacances de Pâques sur 4 semaines au lieu de deux .

 Le lobbying bien conçu est une opération de longue,,voire très longue haleine ,et tout le monde loin de là ne peut pas se permettre de s’engager dans l’aventure, car pour de grosses opérations, cela sait coûter très cher et exiger la mobilisations de centaines de collaborateurs :

  • Enquêteurs.
  • Analystes
  • Juristes
  • Spécialistes,
  • Publicitaires
  • Employés, etc …
     

Principes de fonctionnement du lobbying :

Le lobby doit pour changer l’avis de la classe politique  savoir qui toucher, comment le toucher et quand le toucher .

Tout ceci implique une énorme connaissance du sujet et de l’administration ciblée .

 

Le principe de fonctionnement est généralement le suivant

 

a) connaître la cible (l’administration) telle qu’elle est réellement : qui a le pouvoir « apparent »,et qui a le pouvoir « réel ».

b) connaître le sujet (par exemple le problèmes des quotas laitiers) .

c) informer la cible (l’homme politique qui ne connaît généralement rien à la question) .

d) aider la cible à modifier les décisions dans son sens (par exemple en lui fournissant “tout fait” un projet d’amendement ) .

 

Les services de lobbying effectuent tout type de travail ,que ce soit du “ponctuel” (conseiller une personne de contacter tel jour telle personne) au “général” ( accompagner une loi de son projet jusqu’à son impression au journal officiel ...surveiller en permanence si une loi qui va dans un sens ou dans un autre se dessine à l’horizon ...) ,voire “global” (pour les grands lobby, par exemple pour les primes laitières, il ne suffit pas d’infléchir la décision des parlementaires dans son sens, il faut qu’il y ait en plus “de l’argent en caisse” pour que cette décision puisse se prendre ..donc il faut agir à la fois sur la cible “agriculture” et la cible “finance” ...et cette cible se décompose elle-même en deux “sous-cible : les recettes et les dépenses ...) .

Modes d’actions du lobbying :



Les actions sont très variées .…

  • Elaboration de documentations diverses fiables, crédibles ,bien conçus ,etc ...à destination de la cible (le pouvoir politique) ou de l’opinion publique (les journalistes de la presse soit « spécialisée »,soit « “tout public »),mais ces documents seront remis non pas par le lobby, mais par des tiers .

    Exemple le plus simple : la loi est disséquée de façon claire et intelligible, un discours est préparé et remis au « conseiller » du ministre, lequel présentera le travail au ministre comme si il en était lui même l’auteur ….
  • Campagne de presse faite directement par le lobby au près de l’ensemble du public « intéressé » .

    Par exemple ,pour un problème de santé : la carie dentaire .
    • Public tout venant :la population en général .
    • Public ciblé : les gosses des écoles primaires
    • Acteurs tout venant : les médecins et dentistes .dentistes
    • Acteur ciblé : les dentistes universitaires.
  • Organisations de conférences, sponsorisation de films …

    Exemple très peu connu du public : la plupart des films de guerre américains sont « aidés » par l’armée américaine et les divers lobby de l’armement …
    L’aide est diverse : subventions, près de matériels, etc ….
  • Sondages d’opinion (pour savoir “où on en est”,et pour savoir comment l’opinion publique ainsi que l’électorat propre de l’homme politique se positionne vis à vis de la question ; ce serait désastreux par exemple pour lui que 90 % de l’opinion publique soit “pour” ,mais  que 90 % des électeurs de sa circonscription soient “contre” : exemple on va enterrer les déchets toxiques « là » : tout le monde sera « pour » sauf bien évidemment les électeurs de son canton …....).
  • “Bon voisinage” et échange d’informations diverses dans un cadre agréable : : dîners en ville ,ou voyages à l’étranger ...
  • Manifestation non violente voire agréable mais utile pour montrer sa force .
                par exemple;les agriculteurs vont pour le 14 juillet installer en quelques heures un            champ de blé en “bacs” sur les champs Elysée ...
    • Soutien plus ou moins direct à la campagne électorale d’un homme politique qui s’est “engagé” dans un sens déterminé

 

Fonctionnement “normal” du lobby : 

Dans le meilleur des mondes, tout le monde a intérêt à favoriser le lobbying
“bien compris”:

 

  • Les souscripteurs au lobby savent ainsi mieux ce que le pouvoir politique est réellement capable de faire (par exemple les restaurateurs français qui payent leur cotisation au lobby « pour la diminution de la TVA sur les restau » apprennent que l’Etat Français ne peut pas modifier le taux de TVA sur les “resto.” parce que cela lui est interdit suite à une directive européenne .
    Ca ne sert donc à rien de s’exciter sur la question ;de toutes façons cette loi ne pourra jamais être changé au niveau “national” en tous les cas ,et donc ça ne sert à rien de faire du grabuge en France .
  • Le pouvoir politique qui comprend ainsi mieux les préoccupations des gens “du secteur”
  • Le pouvoir politique qui apprend la question, par exemple le ministre de l’agriculture qui apprend que pour avoir du lait, il faut d’abord que les vaches aient des veaux ….et donc qu’en fin de procédé il y aura aussi de la viande …
  • L’homme politique « isolé » qui apprend “par la bande” (via le services et renseignements obtenus par le lobby ) le “dessous des cartes” par exemple :
    • Qui dirige réellement .
    • comment accélérer ,ralentir ou bloquer un projet de loi ...

           

  • L’homme politique isolé qui peut bénéficier d’aides et de moyens financiers directs ou indirects non dépendants de son parti qui sont utiles pour sa campagne politique :
    • Sondage d’opinion .
    • Formation de son staff …

            

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×