Le Bank Run 
La course à la banque .

Quand  les choses vont "mal" , les sous filent de la banque .
C'est la course à la banque (Bank Run) pour récupérer ses sous .


Pourquoi ?

  1. la banque peut être insolvable : vos sous,les sous que vous avez déposés, sont perdus
  2. l'état peut mettre une taxe sur "ce qu'il voit" cad sur les sous sur un compte en banque .
  3. l'état peut interdire le retrait dans les banques ,vous avez beau avoir tous vos sous,vous n'y avez plus accès.
  4. l'état peut s’apprêter à changer de système monétaire... (dans le sens € =>> Zlotis,  cela va sans dire ...),
    et votre argent en banque est temporairement captif .  

 

Comment ça se passe ?

  1. En "gros" et en "douce" pour commencer comme toujours ; les banquiers d'abord,les hommes d'affaire ensuite .
     
    1. ça se passe généralement par virements bancaires (il faut donc au préalable avoir un compte en banque à l'étranger) .
    2. ça peut aussi se passer par emprunts : on s'emprunte à soi même à l'étranger ses sous dans le pays qui va mal .
      Mr. A va à la succursale londonienne de la banque de Chypre et y emprunte ,en offrant en garantie tous les sous qu'il a sur son compte en banque (bloqué) à Chypre . (il faut donc au préalable avoir choisi une banque ayant une succursale à Londres ...) .
       
  2. Ensuite ça se passe "ouvertement" et au "détail"  : le "bon peuple" va faire des retraits massifs aux distributeurs et aux guichets . 

 

Mais avec vos sous liquides vous n'êtes pas encore tout à fait tiré d'affaire ....

  • L'état peut très bien vous interdire de sortir du pays avec de l'argent liquide  .
  • L'état peut aussi interdire de faire des achats importants avec de l'argent liquide .


La banque qui fait "flip-flop" .


Le cas de la Deutsche Bank au Portugal est édifiant.
C'était initialement une banque de droit portugais sous contrôle de la Banque centrale portugaise.
Quand les choses ont commencé à aller mal pour le Portugal, la Deutsche Bank a changé de statut pour n'être plus qu'une simple représentation commerciale de la banque allemande.
Traduction :  "Nous sommes ici au Portugal seulement une vitrine d'une banque allemande qui n'a rien à voir avec le Portugal .
... Si la zone euro explose, vous aurez des Deutsche Mark." Cela sert même d'argument commercial. 



Les sociétés religieuses .

Ca c'est un bon créneau ...
Ala fin de la guerre en Belgique,Camille Guth fit un blocage de l'argent liquide .
Impossible de sortir de grosses sommes du pays,d'acheter avec de l'argent liquide des biens conséquents,interdiction de payer avec de grosses coupures,  et obligations de déclarer ses avoirs avant de pouvoir les échanger contre de nouveaux billets  .
Fort heureusement ,si tout le monde devait le faire,ce n'était pas le cas des organisation religieuses charitables ,qui se sont très vite transformées en une gigantesque machine à laver les billets de banque moyenant 10 % de commission,le tout "au black" cela va sans dire .... 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×