La Banque centrale européenne (BCE)



La Banque centrale européenne ou B.C.E., dont le siège est situé en Allemagne (à Francfort), est depuis le 1er juin 1998 l’institution chargée de définir la politique monétaire européenne tandis que les banques centrales nationales (ou BCN telle que la Banque nationale de Belgique ) ont désormais un rôle de simple ‘exécutant’ de cette politique dans chacun des  pays qui ont adopté l’euro.

La B.C.E.  fait appliquer par les BCN les décisions de politique monétaire dans l’Eurozone, gère les réserves monétaires en or et en devises ou encore supervise l’émission des billets de banque qui y sont mis en circulation.

La B.C.E. a pour principal objectif de maintenir la stabilité des prix dans la zone euro,donc de garder le taux d’inflation,sous les 2 % !
Pour ce faire, elle agit sur le niveau des taux d’intérêt à la fois pour le prêteur et pour l'emprunteur .

Le mécanisme est tout simple :

  • plus emprunter coûte cher,
  • moins on emprunte
  • moins on achète,
  • moins les prix s'envolent .

Il faut toutes fois rester "raisonable" dans les taux,parce que si il est impossible d'emprunter,donc d'acheter,le commerce s'effondre ....

Les principaux facteurs dont la BCE doit tenir compte sont :

  • le prix du pétrole
  • le prix de l'immobilier 
Il faut remarquer plusieurs choses :
 
a) 70% de la BCE est alimenté par les pays de la zone Euro et les 30 % restants sont alimentés par des pays européens ne faisant pas partie de la zone euro .
Ces pays n'ont pas de droit de vote,mais doivent contribuer à l'effort commun .

b) Les contributions sont de :
20 %  Allemagne
15 %  Angleterre (mais sans droit de vote... sur le papier en tous les cas ...) 
14%   France
 
12%   Italie
8%    Espagne
2%    Grèce
1 %   Irlande .
0.2 % Chypre.
 
On a vu ce qu'a créé la croise chypriote en 2013 .
Chypre représente 0.2 % de la zone euro ...
L'Italie représente 12 %, l'Espagne 8, le Portugal  2 et la Grèce 2 aussi ...., 
 
Comme tous les pays européens ne font pas partie de la zone Euro,il existe une supra structure le Système européen de banques centrales (SEBC)
comprenant la BCE et les BCN des vingt-sept États membres de l'UE.


Comme on le constate :

Quand la France,l'Allemagne et l'Angleterre ont parlé,les autres peuvent aller se rhabiller ....
L'Italie qui est en difficulté a un droit de vote ,alors qu'elle contribue moins que l'Angleterre qui n'a pas de droit de vote .
Si les 0.2 % de Chypre ont à ce point ébranlé le système,il y a de quoi s'inquiéter si un "gros" fait défaut ....

Date de dernière mise à jour : 16/04/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×